Top

Pourquoi choisir un freelance comme collaborateur

Je vais tenter ici de vous aider à y voir plus clair pour choisir votre prestataire de service. Quel que soit son domaine d’activité (graphiste, illustrateur, webmaster, courtier, agent immobilier…), opter pour un indépendant présente certains avantages non négligeables par rapport à de plus grosses enseignes.

Faire des économies

C’est l’un des critères qui arrive généralement en tête de votre top 5. Alors soyons direct, le freelance coûte moins cher qu’une entreprise même de taille moyenne : pas de frais de structure, pas de masse salariale, gestion quotidienne et parfois comptable assumée par une seule tête… Quand tout repose sur une seule paire d’épaules, forcément les coûts de fonctionnement sont réduits et vôtre facture avec.

Un seul interlocuteur multi-tâches

Le freelance est bien souvent un véritable couteau-suisse. En tant qu’indépendant il est naturellement poussé à se diversifier ou a minima à avoir un petit socle solide de compétences périphériques, histoire de savoir de quoi il parle quand même. Et si une compétence venait à lui manquer, il saura probablement vous orienter sans aucun regret vers un collègue de son cercle de connaissances.

Un bon gestionnaire

Le freelance sait bien qu’il ne fera pas le poids comparé à de grosses structures disposant d’un service contentieux, de juristes et pléthores d’avocats. Il a donc tout intérêt à vous facturer au plus juste en évaluant parfaitement et avec précision le temps de travail nécessaire et l’investissement requis. En général donc, pas de surprises.

Une prestation à la carte

Aucun contrat ne vous lie à votre prestataire, sauf exception. Les contrats sont des missions proposées et validées sur devis. Le freelance ne s’offusquera pas si vous ne l’appelez qu’une fois par an. C’est le principe même de son fonctionnement. Attention toutefois à la réciproque : rien ne l’oblige non plus à vous accepter votre requête.

En perpétuelle évolution

Le freelance ne reste généralement pas sur ses acquis et veille à se tenir informé de l’actualité dans son domaine, et dans d’autre. D’ailleurs probablement le vôtre. A l’inverse d’une structure plus lourde qui peine parfois à sortir de ses vieilles habitudes et reste enfermé dans des schémas répétitifs. Le freelance sait et doit s’adapter.

La flexibilité

Dans la suite logique de la réflexion précédente, le freelance ne refusera jamais de s’adapter à une requête un peu spéciale, tant qu’elle reste dans le domaine du raisonnable. Au contraire, le challenge devrait lui faire frémir le bout du museau. C’est son côté artiste dans l’âme qui ressort.

J’ai également travaillé avec plusieurs agences de communication qui faisaient de l’excellent travail, voici donc un article sur Codeur qui présente les avantages de ces deux types de structures : agence vs freelance.

Vous n’êtes toujours pas convaincu : faites un test ! Recrutez un freelance, juste pour voir. Rien ne vous engage à continuer ensuite et vous pourrez renouer avec votre agence media habituelle une fois la mission exécutée.

Pas de commentaire

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :