Top
rédiger efficacement

Conseils pratiques et rapides pour rédiger efficacement

Un petit guide pratique en 10 points clés pour optimiser vos textes, qu’ils soient destinés au web ou à l’impression. En un mot, rédiger efficacement.

1- HIÉRARCHISER L’INFORMATION

Regardez comment sont composés les pages des magazines : un titre général mais accrocheur, un chapô (introduction/résumé), un sous-titre, le paragraphe. Les informations essentielles doivent apparaitre en premier dans votre texte : elles vont susciter l’envie ou le besoin pour le lecteur de continuer sa progression. On parle aussi de verticalité de l’information ou de pyramide inversée. Cette technique a prouvé son efficacité : si le lecteur est déjà intéressé par votre sujet, elle lui permettra de prendre connaissance de votre contenu dans sa globalité. Mais s’il souhaite simplement survoler le sujet, il peut rapidement en retirer les informations essentielles.

2- UTILISER DES CONTENUS UNIQUES

Il peut être tentant de reprendre la structure ou les formules d’un texte existant qui nous a plu. Cela pourrait induire une économie de temps. Mais cette méthode a de très fortes chances de vous desservir. Sans originalité, copié et reproduit, vous apparaitrez plus faible que vos concurrents (on ne copie que les meilleurs, or le meilleur, c’est vous !). Sur Internet, vous risquez par ailleurs de vous heurter au problème du « duplicate content« , très pénalisant pour votre référencement. Et pour finir, le gain de temps sera vite derrière vous quand vous vous retrouverez au tribunal pour plagiat…

3- PRIVILEGIER DES TEXTES COURTS

Plus vous tournerez autour du pot, plus vous risquez de perdre votre lecteur. Synthétisez votre pensée et gardez à l’esprit de rester incisif et direct. Vous capterez mieux l’attention de ceux qui vous suivent et surtout vous les garderez. Si le sujet mérite d’être détaillé et élaboré, n’hésitez pas à le scinder en plusieurs parties (plusieurs documents, plusieurs newsletters…) : un thème = un article ou paragraphe.

4- EMPLOYER UN CHAMP LEXICAL ÉLABORÉ

Évitez d’utiliser un terme générique si un synonyme plus précis est adapté. Faites des recherches pour trouver des vocables plus concrets et plus adaptés, en variant leur emploi et en les adaptant au contexte. Essayez de déterminer le verbe d’action correspondant le plus à la manipulation que vous évoquez, plutôt que d’utiliser des verbes pauvres comme les auxiliaires. Quelques exemples : « notre approche a pour objectif de » … deviendra « notre approche vise à , notre approche tend à…« 

 5- IMAGER SON PROPOS

L’image permettra à votre lecteur de visualiser votre propos concrètement. Pour cela, vous pouvez utiliser une métaphore, un exemple, une comparaison, une citation célèbre… out tout simplement une photographie ou un dessin qui illustre parfaitement votre concept. Attention cependant, si la photo choisie n’est présente que pour combler du vide et ne représente pas exactement votre texte, abstenez-vous.

6- ALLÉGER SON STYLE

Les tournures compliquées vous procurent l’illusion de créer un style, mais elles sont surtout l’inconvénient d’alourdir votre texte. La bonne vieille méthode de SUJET/VERBE/COMPLÉMENT reste souvent la plus efficace. Evitez les longues subordonnées relatives, vous n’aimiez pas cela en CM2 ! Le plus simple, si votre phrase est trop longue : faites en deux.

7- CONCORDANCE DES TEMPS

Définissez dès le départ le temps employé et tenez-le pour acquis : au présent, au passé composé, peu importe du moment que votre ensemble est cohérent. Ici de quoi vous exercer et apprendre : la concordance des temps.

8- CONCORDANCE DES PRONOMS

Dans le même esprit, il est important de respecter l’emploi des pronoms personnels. Votre narrateur est unique mais pour qu’il soit compris il doit être sans équivoque possible. Vous pouvez utiliser le « je » ou le « nous » pour représenter votre entreprise, mais gardez-le de la première majuscule au point final.

9- DÉFINIR SA CIBLE

On s’adresse différemment à ses lecteurs selon qu’ils sont prospects ou clients, jeunes ou plus âgés, hommes ou femmes, etc. Vous devez identifier votre cible et ses attentes dès le départ de votre projet de rédaction et construire vos écrits comme si vous aviez 10 d’entre eux devant vous en train de vous écouter.

10- LIRE

La lecture est le meilleur moyen de perfectionner son écriture : orthographe, grammaire, syntaxe, champ lexical… Vous n’allez rien révolutionner, tous les mots que vous utiliserez existent déjà. Mais c’est votre façon de les agencer qui déterminera si votre texte est bon.

Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris !

Pas de commentaire

Commenter

%d blogueurs aiment cette page :